Le kombucha et ses bienfaits

Si ses origines sont un peu floues, le kombucha connait un engouement bien réel dans le monde occidental ces dernières années.

En effet, s’il a voyagé depuis les contrées d’Extrême Orient c’est bien parce que ses nombreuses vertus y sont connues et reconnues depuis des millénaires. Son p’tit nom pour les intimes « le Champignon de Longue Vie ».

Le principal bienfait du kombucha est sa contribution à enrichir la flore intestinale de gentils micro-organismes qui aident au bon fonctionnement du système digestif. Mais cette boisson offre aussi, plus généralement, des perspectives dans le domaine du renforcement du système immunitaire.

Schéma flore intestinale

Comment ça se passe ?

La « mère » de kombucha, appelée SCOBY (Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast) se compose de bactéries et de levures permettant, à l’aide de sucre, la fermentation du thé dans lequel elle est immergée. Après avoir patienté quelques jours et laissé la magie opérer, on obtient une savoureuse boisson, naturellement pétillante, peu sucrée, et ultra désaltérante.

De plus, lors du processus de fermentation, une multitude de précieux micro-organismes vivants sont libérés tels que l’acide gluconique, l’acide glucuronique, l’acide acétique, l’acide lactique, des vitamines, des acides aminés, des substances antibiotiques, rendant cette boisson hautement nourrissante.

Le kombucha renferme une diversité de composants chimiques, dont certains ont une action particulière sur notre corps.

Vitamines

Aujourd’hui chacun connaît l’importance des vitamines pour un corps en pleine santé. Dans le kombucha on retrouve des vitamines B1, B2, B6, B12 et C.

D’une part, les vitamines B permettent un bon fonctionnement du système immunitaire, du système nerveux, de la peau, et du renouvellement cellulaire. D’autre part, la Vitamine C est aussi recommandée pour sa contribution au système immunitaire ainsi que pour son rôle de promoteur de l’absorption du fer dans le métabolisme.

Minéraux

Nécessaires en petite quantité, on peut retrouver différents minéraux dans le kombucha comme le zinc, le fer, le cuivre, du manganèse et le nickel.

Vitamines et minéraux dans le kombucha

Polyphenols

fruit:legume

Les polyphénols agissent comme des antioxidants qui contribuent à protéger contre le développement de certaines maladies. On les retrouve naturellement dans les aliments comme les fruits, les légumes et grains entiers ou encore dans les boissons comme le café et le thé.

Acide lactique

Les bactéries lactiques, stimulatrices de la flore intestinale, dégradent les sucres, aide à la digestion et à l’assimilation. L’acide lactique créé lors de cette transformation joue un rôle dans divers processus biochimiques.

Acide acétique

Le kombucha, c’est aussi une fermentation acétique. Les bactéries acétiques contenues dans le SCOBY utilisent l’alcool créé par les levures pour le transformer, par oxydation, en acide acétique. C’est pourquoi dans la boisson, on ne retrouve que des traces d’alcool. 

Acide glucuronique

L’acide glucuronique désintoxique le foie de substances étrangères potentiellement néfastes, en se combinant à la molécule toxique et aide à son élimination.

Molécule Acide Glucuronique

En bref

Le Champignon de Longue Vie est en quelque sorte une petite usine chimique produisant pendant la fermentation une multitude de micro-organismes qui aident notre corps à éliminer l’inutile et à mettre en action ce qui lui est favorable. Ce qui fait du kombucha une boisson saine, nourrissante, aux effets détoxifiants, idéale pour vous accompagner dans le quotidien de façon naturelle en respectant votre corps et son éco-système.

Outre son coté « santé », on peut aussi tout simplement considérer le kombucha comme une boisson « plaisir » représentant une excellente alternative aux sodas et autres boissons trop riches en sucre. 

Bibliographie

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_C
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_B
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_lactique
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_glucuronique
  • Changes in content of organic acids and tea polyphenols during kombucha tea fermentation

    R.Jayabalan, S.Marimuthu, K.Swaminathan, paru dans le magasine Food Chemistery (2007)

    https://doi.org/10.1016/j.foodchem.2006.05.032

  • A review on health benefits of kombucha nutritional compounds and metabolites. Martínez Leal, L. Valenzuela Suárez, R. Jayabalan, J. Huerta Oros & A. Escalante-Aburto (2018) , CyTA – Journal of Food,  https://doi.org/10.1080/19476337.2017.1410499
  • Understanding Kombucha Tea Fermentation

    SA. Villarreal-SotoS. BeaufortJ. BouajilaJP. SouchardP. Taillandier, paru dans Journal of Food Science (2018) – https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/1750-3841.14068

    A. El KaoutariF. ArmougomD. Raoult et B. Henrissat, paru dans Médecine/Sciences Revues https://doi.org/10.1051/medsci/20143003013
  • Günther W. Frank. Comboucha, la boisson au champignon de longue vie, Ennsthaler Steyr 2006, 246p. ISBN 10 3-85068-329-X, ISBN 13 978-3-85068-329-6